18/02/2010

L'ORDRE DE LEOPOLD II

L’Ordre de Léopold II

L’Ordre de Léopold II est à l’origine un Ordre appartenant à l’Etat Indépendant du Congo puisque décrété par le Roi Souverain le 24 août 1900.
L’Ordre sera conféré par Décret et se composera de 3 classes : une croix en or de 1ère classe, une croix en argent de 2ème classe et des médailles en or, argent et bronze de 3ème classe.
La croix est à quatre branches rayées horizontalement. Le centre est formé d’un médaillon comportant dans le champ l’écusson en émail des armoiries de l’Etat Indépendant du Congo. Ce champ est entouré d’un cercle en émail bleu ciel portant la devise : TRAVAIL ET PROGRES. Le centre de la médaille ne comporte pas d’émail.
Un peu plus tard le Roi changea la dénomination des croix en Officier et Chevalier.
Ce n’est que le 1er mai 1903 que paru au Bulletin Officiel de l’EIC le remaniement de l’Ordre qui se composera désormais de six grades : Grand Croix, Grand Officier, Commandeur, Officier et Chevalier, et les Médailles.
Pour les Grands Croix, la croix de 50mm (commandeur) est suspendue à un ruban bleu foncé de 110mm de large avec au centre une raie noire de 12mm se terminant par un grand nœud rosette avec double pan coupé en dents de scie. La plaque en argent et vermeil de 90mm se porte sur le côté gauche de la poitrine. Plus tard vers 1918, la largeur du ruban passera à 101mm.
Pour les Grands Officiers, La plaque en argent et vermeil de 85mm se porte sur le côté gauche de la poitrine.
Pour les Commandeur, la Croix de l’Ordre de 50mm avec écusson de l’EIC se porte suspendue à un ruban bleu foncé moiré avec rayure noire centrale de 45mm porté en sautoir autour du cou.
Après la première guerre mondiale, la largeur sera standardisée à 37mm
Les Officiers portent la croix en or de 40mm suspendue à un ruban bleu foncé avec rayure centrale noire de 36mm ou 37mm de large qui est surchargé d’une rosette. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine.
Les Chevaliers portent la croix en argent de 40mm suspendue à un ruban bleu foncé avec rayure centrale noire de 36mm ou 37mm de large. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine.
Le bijou des Médailles en (vermeil), en argent ou en bronze de 34,5 à 37mm de diamètre est suspendu à un ruban bleu foncé avec rayure centrale noire de 36mm ou 37mm de large. La Médaille se porte sur le côté gauche de la poitrine.

101-LII EIC.jpg

102-Ordre de Léopold II -EIC (2).jpg

La Loi du 18 octobre 1908, sur le Congo Belge qui aura une personnalité distincte de celle de la Métropole, transfère l’administration de l’Ordre au Ministère des Colonies.
L’A.R. du 9 mai 1910, transfère l’Ordre au Ministère des Affaires Etrangères. L’Ordre devient donc un Ordre Belge.
L’écusson aux armes de l’EIC fut remplacé par le lion belge et la devise remplacée par L’UNION FAIT LA FORCE, tant sur les croix que sur les médailles. Cette modification ne fit l’objet d’aucun Arrêté Royal, ni Loi, ni Décret.
L’A.R. du 9 mai 1910, transfère l’Ordre au Ministère des Affaires Etrangères. L’Ordre devient donc un Ordre Belge.
Pour les Grands Croix, la plaque en argent et vermeil de 90mm va changer de modèle, et pendant un certain temps maintenir le modèle de la plaque de l’EIC avec le nouveau centre avant de changer définitivement de forme, elle se porte sur le côté gauche de la poitrine.
201-L II unilingue.jpg
202-L II bilingue.jpg
203-GOff Léopold II.jpg
204-Léopold II unilingue.jpg
205-Léopold II triangles.jpg
206-Léopold II chev bilingue.jpg
207-Léopold II méd unilingue.jpg
208-Léopold II méd bilingue.jpg

209-Léopold II tour de cou (9).jpg

Au fil des ans, de nombreux Arrêtés Royaux modifièrent ou complétèrent les dispositions relatives à l’Ordre, et les attributs à appliquer sur les rubans de l’Ordre (palmes, glaives croisés, barette à titre posthume, barette pour attribution civile après une attribution militaire avec ou sans glaives, barette pour aviateurs, …..


 

301-Léopold II - barettes.jpg

L’arrêté Royal du 24 juin 1919 crée des rubans liserés ou rayés or avec ou sans étoiles pour récompenser des civils pour fait de guerre éclatants.
L’Arrêté du Régent du 20 décembre 1946 accorde les mêmes prérogatives pour récompenser des civils pour fait de guerre éclatants lors de la seconde guerre mondiale.

401-Léopold II rayé.jpg


 

402-Léopold II rayé.jpg

L’Arrêté Royal du 24 octobre 1951, détermine que les inscriptions sur les décorations seront désormais bilingues français et néerlandais.

Il existe même des devises unilingues flamand (illégales).

501-Léopold II - Flamand.jpg

Il existe aussi une division militaire et une division maritime illégales.

 

601-Léopold II milit-marit.jpg

Bibliographie
Distinctions Honorifiques de la Belgique - 1830-1985 par André-Charles Borné
Recueil Illustré des Décorations Belges et Congolaises - 4ème édition 1953 par Henri Quinot
Recueil Illustré des Ordres de Chevalerie et Décorations Belges de 1830 à 1963 - 5ème édition par H. Quinot
De la Toison d’Or à l’Ordre de Léopold II - MCMXXXIX (1939) par A. L’Hoist
Monnaies et Décorations du Royaume de Belgique 1831-1976 par André Van Keymeulen et Ivo Suetens
Honneur au Travail – Distinctions Honorifiques pour les Travailleurs 1830-1980 par André Borné
Les Médailles de la Présence Belge en Afrique Centrale – 1876-1960 (1996) par Marc Vancraenbroeck

10:48 Écrit par le fou de m dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.