21/01/2010

L'Ordre Royal du Lion

L’Ordre Royal du Lion

 

Le 9 avril 1891 le décret créant l’Ordre Royal du Lion est promulgué et publié au Bulletin Officiel de l’Etat Indépendant du Congo
L’administration de l’Ordre est confiée à un chancelier nommé par le Roi Souverain, mais la fonction de chancelier n’a jamais été attribuée.
L’Ordre est composé de six classes : Grand Croix avec cordon ou collier, Grand Officier, Commandeur, Officier, Chevalier et les Médailles.
Le Grand Croix porte avec la Plaque, le Cordon ou le Collier suivant ce que détermine le décret de nomination.
Le Grand Croix est formé d’un ruban de 110mm de large, rouge amarante moiré avec liserés azur, coupés au milieu d’une raie jaune pâle passé sur l’épaule droite et descendant sur la hanche gauche et se terminant par un grand nœud rosette avec double pan coupé en dents de scie auquel est suspendu le bijou de l’Ordre (Commandeur).
La plaque en argent et vermeil de 90mm de diamètre se porte sur le côté gauche de la poitrine. Plus tard la largeur du ruban passera à 101mm.
Le Collier en or auquel est suspendu le bijou de l’Ordre (Commandeur).


Pour les Grands Officiers, La plaque en argent et vermeil de 85mm de diamètre se porte sur le côté gauche de la poitrine.
Pour les Commandeur, la Croix de l’Ordre de 50 x 55mm se porte suspendue à un ruban de 45mm de large, rouge amarante moiré avec liserés azur, coupés au milieu d’une raie jaune pâle, porté en sautoir autour du cou.
Après 1918 la largeur du ruban sera standardisée à 37mm
Les Officiers portent la croix en or de 40 x 45mm suspendue à un ruban de 36 à 37mm de large qui est surchargé d’une rosette. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine.
Les Chevaliers portent la croix en argent de 40 x 45mm suspendue à un ruban de 36 à 37mm de large. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine.

Les Médailles en vermeil, argent ou bronze de 30mm suspendue à un ruban de 36 à 37mm rouge amarante moiré avec liserés azur, coupés au milieu d’une raie jaune pâle. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine.
001-GCx Royal du Lion.jpg
002-Ordre Royal du Lion (2).jpg

 

Au fil des ans, de nombreux Arrêtés Royaux modifièrent ou complétèrent les dispositions relatives à l’Ordre, et les attributs à appliquer sur les rubans de l’Ordre (palmes, …..


L’arrêté Royal du 24 juin 1919 crée des rubans liserés ou rayés or avec ou sans étoiles pour récompenser des civils pour fait de guerre éclatants.
L’Arrêté du Régent du 20 décembre 1946 accorde les mêmes prérogatives pour récompenser des civils pour fait de guerre éclatants lors de la seconde guerre mondiale.

L’Arrêté Royal du 24 octobre 1951, détermine que les inscriptions sur les décorations seront désormais bilingues français et néerlandais.

Avec la fin du Congo Belge en juillet 1960, l’Ordre Royal du Lion est tombé en désuétude et n’a plus été attribué.

Bibliographie
Distinctions Honorifiques de la Belgique - 1830-1985 par André-Charles Borné
Recueil Illustré des Décorations Belges et Congolaises - 4ème édition 1953 par Henri Quinot
Recueil Illustré des Ordres de Chevalerie et Décorations Belges de 1830 à 1963 - 5ème édition par H. Quinot
De la Toison d’Or à l’Ordre de Léopold II - MCMXXXIX (1939) par A. L’Hoist
Monnaies et Décorations du Royaume de Belgique 1831-1976 par André Van Keymeulen et Ivo Suetens

13:52 Écrit par le fou de m dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/01/2010

L'Ordre de l'Etoile Africaine

L’Ordre de l’Etoile Africaine

Le 30 décembre 1888 le décret créant l’Ordre de l’Etoile Africaine est promulgué et publié au Bulletin Officiel de l’Etat Indépendant du Congo
Le Roi Souverain en est le Grand Maître.
L’Ordre est composé de six classes : Grand Cordon, Grand Officier, Commandeur, Officier, Chevalier et les Médailles.
Le Grand Croix porte avec la Plaque, le Cordon ou le Collier suivant ce que détermine le décret de nomination.
Le Grand Croix est formé d’un ruban de 110mm de large azur moiré avec rayure centrale jaune pâle du tiers de la largeur passé sur l’épaule droite et descendant sur la hanche gauche et se terminant par un grand nœud rosette avec double pan coupé en dents de scie auquel est suspendu le bijou de l’Ordre (Commandeur).
La plaque en argent et vermeil de 90mm de diamètre se porte sur le côté gauche de la poitrine. Plus tard la largeur du ruban passera à 101mm.
Le Collier en or auquel est suspendu le bijou de l’Ordre (Commandeur).
Pour les Grands Officiers, La plaque en argent et vermeil de 80mm de diamètre se porte sur le côté gauche de la poitrine.
Pour les Commandeur, la Croix de l’Ordre de 60mm se porte suspendue à un ruban de 55mm azur moiré avec rayure centrale jaune pâle du tiers de la largeur, porté en sautoir autour du cou.
Après 1918 la largeur du ruban sera standardisée à 37mm
Les Officiers portent la croix en or de 38 à 40mm suspendue à un ruban de 36 à 37,5mm de large qui est surchargé d’une rosette. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine.
Les Chevaliers portent la croix en argent de 38 à 40mm suspendue à un ruban de 36 à 37,5mm de large. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine.

Les Médailles en vermeil, argent ou bronze de 30mm suspendue à un ruban de 36 à 37,5mm azur moiré avec rayure centrale jaune pâle du tiers de la largeur. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine.

Etoile Africaine GCx.jpg

002-Etoile Africaine (2).jpg
 

Au fil des ans, de nombreux Arrêtés Royaux modifièrent ou complétèrent les dispositions relatives à l’Ordre, et les attributs à appliquer sur les rubans de l’Ordre (palmes, …..


L’arrêté Royal du 24 juin 1919 crée des rubans liserés ou rayés or avec ou sans étoiles pour récompenser des civils pour fait de guerre éclatants.
L’Arrêté du Régent du 20 décembre 1946 accorde les mêmes prérogatives pour récompenser des civils pour fait de guerre éclatants lors de la seconde guerre mondiale.

L’Arrêté Royal du 24 octobre 1951, détermine que les inscriptions sur les décorations seront désormais bilingues français et néerlandais.

Avec la fin du Congo Belge en juillet 1960, l’Ordre de l’Etoile Africaine est tombé en désuétude et n’a plus été attribué.

Bibliographie
Distinctions Honorifiques de la Belgique - 1830-1985 par André-Charles Borné
Recueil Illustré des Décorations Belges et Congolaises - 4ème édition 1953 par Henri Quinot
Recueil Illustré des Ordres de Chevalerie et Décorations Belges de 1830 à 1963 - 5ème édition par H. Quinot
De la Toison d’Or à l’Ordre de Léopold II - MCMXXXIX (1939) par A. L’Hoist
Monnaies et Décorations du Royaume de Belgique 1831-1976 par André Van Keymeulen et Ivo Suetens
Honneur au Travail – Distinctions Honorifiques pour les Travailleurs 1830-1980 par André Borné
Les Médailles de la Présence Belge en Afrique Centrale – 1876-1960 (1996) par Marc Vancraenbroeck

16:15 Écrit par le fou de m dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/01/2010

L'Ordre de Léopold

L’Ordre de Léopold

Le 11 juillet 1832 la Loi créant l’Ordre de Léopold est promulguée et publiée au Bulletin Officiel VI, n°514.
Le Roi en est le Grand Maître.
L’Ordre est composé de deux grands titres : Civil et Militaire, chacun est divisé en quatre classes : Grand Cordon, Commandeur, Officier et Chevalier.
Le Grand Cordon est formé d’un ruban ponceau moiré de 75mm de large passé sur l’épaule droite et descendant sur la hanche gauche et se terminant par un grand nœud avec double pan effrangé auquel est suspendu le bijou de l’Ordre de 68mm de large.
La Plaque en broderie de 104mm est appliquée sur le côté gauche de l’habit.
Lors de cérémonie, le Grand Cordon peut porter le Grand Collier en or, auquel est suspendu le bijou de l’Ordre taille Commandeur de 55mm de large.
Le Commandeur porte la Croix de l’Ordre de 55mm suspendue à un ruban ponceau moiré de 50mm porté en sautoir autour du cou. La plaque de Commandeur en broderie de 72mm est appliquée sur le côté gauche de l’habit.
Les Officiers portent la croix en or de 40mm suspendue à un ruban ponceau de 40mm de large qui est surchargé d’une rosette. Elle se porte passée à la boutonnière.
Les Chevaliers portent la croix en argent de 40mm suspendue à un ruban ponceau de 30mm de large. Elle se porte passée à la boutonnière.

La Loi du 28 décembre 1838 modifie le nombre de classes en lui ajoutant une 2ème classe qui porte le titre de Grand Officier.
L’Arrêté Royal du 16 mai 1839 modifie la forme des décorations de l’Ordre de Léopold.
Pour les Grands Cordons, la croix de 68mm est suspendue à un ruban lie de vin de 110mm de large se terminant par un grand nœud rosette avec double pan coupé en dents de scie. La plaque en broderie de 80mm par 60mm se porte sur le côté gauche de la poitrine bientôt remplacée par la plaque en argent et vermeil de 85mm par 75mm. Plus tard la largeur du ruban passera à 101mm.
Pour les Grands Officiers, La plaque en broderie de 90mm se porte sur le côté gauche de la poitrine bientôt remplacée par la plaque en argent et vermeil de 80mm.
Pour les Commandeur, la Croix de l’Ordre de 55mm se porte suspendue à un ruban lie de vin moiré de 55mm porté en sautoir autour du cou. La plaque de Commandeur en broderie n’est plus reprise, toutefois à partir de cette époque on rencontre des plaques en argent massif de 72mm de diamètre.
Quelques mois plus tard la largeur du ruban passera à 40mm et après la première guerre mondiale, la largeur sera standardisée à 37mm
Les Officiers portent la croix en or de 40mm suspendue à un ruban lie de vin de 36mm de large qui est surchargé d’une rosette. Elle se porte passée à la boutonnière.Les Chevaliers portent la croix en argent de 40mm suspendue à un ruban ponceau de 30mm de large. Elle se porte passée à la boutonnière.

Au fil des ans la teinte des rubans de l’Ordre à beaucoup varié passant par le rouge violacé, l’amarante violacé, l’amarante et la largeur sera standardisée à 37mm pour toutes les décorations, et elle se porte sur le côté gauche de la poitrine.

Au fil des ans, de nombreux Arrêtés Royaux modifièrent ou complétèrent les dispositions relatives à l’Ordre, et les attributs à appliquer sur les rubans de l’Ordre (palmes, glaives croisés, barette à titre posthume, barette pour attribution civile après une attribution militaire avec ou sans glaives, …..


001-civil unilingue.jpg

002-OL civil chev unilingue (4).jpg

003-OL civil chev bilingue (5).jpg
004-militaire unilingue.jpg
005-OL militaire unilingue(2).jpg
006-militaire bilingue.jpg
007-OL militaire bilingue(3).jpg




 

L’arrêté Royal du 24 juin 1919 crée des rubans liserés ou rayés or avec ou sans étoiles pour récompenser des civils pour fait de guerre éclatants.
L’Arrêté du Régent du 20 décembre 1946 accorde les mêmes prérogatives pour récompenser des civils pour fait de guerre éclatants lors de la seconde guerre mondiale.

 


008-Ordre de Léopold civil (2).jpg
009-OL civil tour de cou (3).jpg

L’Arrêté Royal du 16 février 1934 crée une division maritime (civile), qui comportera également cinq grades.
Pour les Grands Cordons, la croix de 68mm est suspendue à un ruban rouge violacé de 100mm de large se terminant par un grand nœud rosette avec double pan coupé en dents de scie. La plaque se porte sur le côté gauche de la poitrine, elle est argent et vermeil de 85mm par 75mm.
Lors de cérémonies, le Grand Cordon peut porter le Grand Collier en or, auquel est suspendu le bijou de l’Ordre taille Commandeur de 55mm de large.
Pour les Grands Officiers, La plaque se porte sur le côté gauche de la poitrine, elle est en argent et vermeil de 80mm.
Pour les Commandeur, la Croix de l’Ordre de 55mm se porte suspendue à un ruban moiré rouge violacé de 37mm porté en sautoir autour du cou.
Les Officiers portent la croix en or de 40mm suspendue à un ruban moiré rouge violacé de 37mm de large qui est surchargé d’une rosette. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine.
Les Chevaliers portent la croix en argent de 40mm suspendue à un ruban moiré rouge violacé de 37mm de large. Elle se porte sur le côté gauche de la poitrine.
010-maritime bilingue.jpg
011-Ordre de Léopold (Ier) maritime (2).jpg



L’Arrêté Royal du 24 octobre 1951, détermine que les inscriptions sur les décorations seront désormais bilingues français et néerlandais.
Au fil des ans, et suivant les fabrications, la croix, le détail des branches de chêne et de laurier, le lion, la devise unilingue française ou bilingue, le type de couronne ont souvent varié.
Il existe même des devises unilingues flamand (illégales).
En ce qui concerne le médaillon du revers avec monogramme RL entrelacé et incrusté dans l’émail noir, il peut être sans chiffre (conforme à l’A.R.) ou avec le chiffre I grand ou petit, ou le chiffre II grand ou petit. Il s’agit là d’initiatives prisent par les fabricants mais qui n’ont pas de justifications légales.
012-imgOLrevers.jpg


Bibliographie
Distinctions Honorifiques de la Belgique - 1830-1985 par André-Charles Borné
Recueil Illustré des Décorations Belges et Congolaises - 4ème édition 1953 par Henri Quinot
Recueil Illustré des Ordres de Chevalerie et Décorations Belges de 1830 à 1963 - 5ème édition par H. Quinot
De la Toison d’Or à l’Ordre de Léopold II - MCMXXXIX (1939) par A. L’Hoist
Monnaies et Décorations du Royaume de Belgique 1831-1976 par André Van Keymeulen et Ivo Suetens
Honneur au Travail – Distinctions Honorifiques pour les Travailleurs 1830-1980 par André Borné

11:26 Écrit par le fou de m dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Médailles Etrangères attribuées à des Belges - Présentation

NONimgétranger

10:46 Écrit par le fou de m dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Médailles NON Officielles - Militaires diverses - Présentation

NONimgmilitaire

10:43 Écrit par le fou de m dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Médailles NON Officielles - Civiles diverses - Présentation

NONimgphilantrope

10:41 Écrit par le fou de m dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/12/2009

MEDAILLES NON OFFICIELLES - Expositions du Travail - Présentation

NONimgExpos

10:42 Écrit par le fou de m dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |